Bienvenue à Authieule !



Un peu d'histoire...

Alteiola, Altevisa ou encore Autiola au Moyen-Âge, Authieule doit son nom au fleuve qui le traverse : l’Authie.

Des autels consacrés aux idoles y avaient été élevés lors des invasions romaines afin que les légions puissent s’y recueillir. Un château aurait également existé dans la rue du même nom.

 Le village primitif était autrefois situé aux abords des marais et reconstruit après le passage des Espagnols en 1595. Il est encore fréquent d’y retrouver des boulets de canons de cette époque.

Durant la période médiévale, le village était renommé dans la région pour sa danse pratiquée lors de la fête du village : la Branle d’Authieule. A l’issu des festivités, la population élisait le roi et la reine : le Mare et la Maresse.

Le long de l’Authie se trouvent les vestiges d’un moulin, aujourd’hui habité, où l’on fabriquait de la toile de lin.

 

La gare d’Authieule fut très utilisée pendant les deux Guerres mondiales. En 1944 les Allemands y firent même exploser un train de munitions.

 

 

Promenade et anecdotes

Découvrez ce village calme et tranquille au détour de ses ruelles et de ses fermes en torchis typiquement picardes. Appréciez le charme et le caractère authentique de l’église Saint-Vast par ses contreforts et son clocher-porche dont l’architecture rappelle curieusement les chapelles bretonnes. La cloche est d’ailleurs classée aux Monuments Historiques.

 


La chanson du soldat Rousseau, écrite en 1914

pour remercier les Authieulois de leur bon accueil :

 

C’est à Authieule mes enfants

A Authieule près de Doullens

Que sans faire de chichis

On est le mieux accueillis

C’est à Authieule certainement

Que tous les habitants sont charmants

Et reçoivent d’un cœur satisfait

Tous les p’tits soldats français.


Tableau de bord