Bienvenue à Grouches-Luchuel !



Un peu d'histoire...

Le village doit son nom à la Grouche, rivière qui le traverse et qui se jette dans l’Authie à Doullens.

Lieu de rencontre convivial “ed’chés pékeus” (« des pêcheurs » en picard), la rivière offre aux promeneurs un parcours du village sous le signe de la détente et de la découverte. De nombreuses passerelles permettent d’ailleurs de passer d’une rive à l’autre.

 

Grouches était une annexe de Doullens qui appartenait à la paroisse Saint-Martin. Les villageois devaient par conséquent, se rendre à Doullens pour assister à la messe. Ce n’est qu’en 1519 que l’on construisit une église dans le village et que Grouches devint une paroisse à part entière. En 1567, le seigneur de Grouches participa à la rédaction des coutumes d’Amiens.


 

 

Luchuel formait une commune indépendante. On y retrouve l’ancienne chapelle du XVIIIe siècle, située en bordure de route. Elle fut récemment désacralisée et convertie en salle culturelle.

Luchuel possédait un château qui fut rasé lors de l’attaque de Doullens par les Espagnols en 1595.

 

L’unification de Grouches et de Luchuel

La devise du village Libertas omnium in uno communo “La liberté de tous dans une même commune” traduit un fait marquant de l’histoire du village : la réunion de Grouches et Luchuel en une même commune. C’est en 1810, sous le règne de Napoléon Ier que fut décidée cette réunification dans le but de réduire les charges communales. En échange, on réclame à la “nouvelle” commune de se doter d’une seule église, d’un seul presbytère ainsi que d’un grand bureau de bienfaisance. En 1850, Grouches-Luchuel comptait d’ailleurs plus de 950 habitants.

 

Les larris

Découvrez les larris, terme picard désignant des coteaux calcaires non boisés, de Grouches-Luchuel. Ces versants de vallées orientés au sud ou à l'ouest ont développé une végétation particulière. L’ensoleillement et le terrain plus sec permettent ainsi le développement d'une flore spécifique à condition que les pelouses subsistent. Autrefois, les moutons permettaient le maintien de ces pelouses calcicoles.

 

A la sortie du village, en bordure de territoire avec Lucheux, se tient le « Moulin de Grouches ». Datant du XVe siècle, le moulin appartenait au château de Lucheux et raffina le blé de 1483 à 1923 !


Tableau de bord