Bienvenue à Barly !



Un peu d'histoire...

Barly, également surnommée « la petite Suisse », doit son charme à son emplacement au fond d’une vallée.

Au XIe siècle, son église et sa seigneurie appartenaient au Comte de Ponthieu.

Son histoire fut marquée par le passage des Espagnols qui, sous le commandement du Comte de Fuentes, firent une halte dans le village et en profitèrent pour piller les maisons avant de les brûler.

En 1567, Pierre de Bonneval, prieur de Saint-Pierre d’Abbeville, était seigneur de Barly.

 

 

 

Promenade et anecdotes

C’est en vous promenant dans le village que vous découvrirez l’église construite au XVIe siècle à l’emplacement d’un édifice plus ancien. Fondée sous le patronage de Saint-Pierre, le dallage est en pierre noire de Tournai et le chœur, très particulier, est semi-circulaire en contrebas de la nef.

 

L’intérieur comprend des œuvres originales du XVIIIe siècle de Jean-Baptiste Carpentier, sculpteur ayant réalisé les bas-reliefs de l’ancien théâtre d’Amiens.

 


Un très beau pigeonnier est visible dans la Grande Rue. Datant du XIXe siècle, il présente trois niveaux : le rez-de-chaussée est occupé par une porcherie, le premier étage par un poulailler et le deuxième étage par des pigeons.

 

Une certaine originalité permet aux poules et aux coqs de rejoindre le perchoir du premier étage par un petit escalier intérieur. L’ensemble est surmonté par une jolie girouette représentant un laboureur.


Tableau de bord