Bienvenue à Beauquesne !


Un peu d'histoire...


Bellaquercus, Belcaisne ou encore Bieutchène en langue Picarde, était avant 1789 le chef-lieu d’une prévôté royale.

Un château-fort, dont subsiste aujourd’hui la motte castrale (ruelle du Vieux Château), avait été construit au XIIe siècle par Philippe d’Alsace, Comte de Flandres et de Vermandois.

Mais la guerre qui opposait la France à l’Espagne durant les XVe et XVIe siècles n’épargna pas Beauquesne qui fut incendié en 1553 par le duc de Savoie et le château fut démantelé en 1593 à l’instigation de l’échevinage d’Amiens.

Peu à peu le village perdit de son influence et une ordonnance royale du 13 janvier 1750 lui retira même ses pavés au profit de la place du Marché aux Bestiaux de Doullens (actuelle place Eugène Andrieu).

Malgré cela, la commune est toujours restée dynamique. En 1897, une des premières industries laitières PICARDIA y fabriquait déjà du lait pasteurisé.

 


Le château du Valvion, une histoire dans l’Histoire

Le château, reconstruit après la seconde guerre mondiale, jouxte une ferme-modèle de la fin du XIXe siècle, dont on reconnaît l’architecture typique en fer à cheval.

Le Valvion fut, durant la 1ère guerre mondiale, le siège de l’État-major anglais commandé par le Maréchal Haig. Situé à une vingtaine de kilomètres du front, il accueillit d’illustres personnages comme le roi Georges V, le président Poincaré ou encore le général Foch afin de mettre en place une nouvelle stratégie militaire qui allait aboutir à la signature du Commandement Unique à Doullens le 26 mars 1918.

 


L’église

L’église, construite dans un style Néo-Roman à la fin du XIXe siècle, remplace un édifice plus ancien dont il reste le clocher du XIIIe siècle, inscrit aux Monuments Historiques. Celui-ci repose sur une base carrée dont la flèche se déploie à 42 mètres. Il fut utilisé comme observatoire par les allemands en 1942.

 

Flânez dans ce village picard typique

dont les nombreuses maisons de maître au soubassement de grès

témoignent de la richesse passée de la commune.


Tableau de bord