Bienvenue à Longuevillette !



Un peu d'histoire...

Longuevillette est une commune de la Somme, situé entre le village de Gézaincourt et celui d’Autheux. Le nom de la commune viendrait de la « Longa-Villa », un ancien domaine de Longueville qui se trouve entre Fienvillers et Longuevillette. Avant le XVIIe siècle, les terres de la commune étaient partagées entre l’ordre des templiers de Fieffes-Montrelet, et l’abbaye du Gard. Au XVIe siècle, c’est le prieur de Bagneux de Gézaincourt qui devient le seigneur du lieu. Longuevillette reste alors attaché à Gézaincourt jusqu’en 1795, où la commune prend son indépendance. Le village est situé dans un espace isolé des grands axes routiers, boisés, et qui le rend difficile à repérer. Cet isolement donne aux habitants de la commune le surnom de Chés leus, à savoir « les loups » en picards, car ils vivent reculés et en meute. Cette situation géographique joue un rôle crucial dans la guerre de 1870 qui opposent les français aux prussiens. Ché leus, conscient de la menace, décident de ne plus entretenir les chemins et sentiers qui les relient aux autres communes. Avec cette stratégie, les soldats prussiens tournaient en vain dans les bois, sans jamais réussir à trouver l’emplacement du village. Aujourd’hui, la commune compte environ 80 habitants, contre 277 en 1861. 

 

La croix de grès

Sur un chemin de terre au nord du village, en direction de Doullens, se tient sur un carrefour une mystérieuse croix en grès. Haute de 2 mètres, son histoire remonte en 1202 dans la charte de Doullens, où elle sert de frontière entre les deux communes. Les croix de pierres ne sont pas rares dans le département, mais celle de Longuevillette est une curiosité locale, et ce depuis le 12ème siècle. Était-elle à l’origine une borne de limite de propriété ? Un symbole de servage en faveur du seigneur local ? Que de mystères qui entourent cette croix, qui restera un emblème de la ville pendant encore plusieurs décennies.


 

L’Arboretum

Amateurs de parcs et jardins, venez découvrir l’arboretum de Longuevillette. Cette plantation d’arbres aux essences variées compte plus de 118 variétés forestières pour une surface de plus de 6500m². Avec un tel panel d’essences et un espace conséquent, l’arboretum est également devenu un jardin d’oiseaux, agrée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

La nature semble être un point important de la commune qui obtient dès 2017 quatre étoiles au label « Ville et Villages fleuries » faisant de Longuevillette la plus petite commune de France obtenant cette récompense.

 

La randonnée

Longuevillette propose 2 circuits de randonnées, un de 6 km et l’autre de 10 km, avec pour point de départ la fameuse croix de grès, au nord de la commune. Ces randonnées passent par le village de Gézaincourt et emprunte de nombreux sentiers au cœur des bois.deux rares en Picardie.


Tableau de bord