Bienvenue à Béalcourt !



Un peu d'histoire...

Béalcurii, Bealcuriam ou encore Beaullecourt, les documents sont rares sur la commune de Béalcourt, hormis quelques archives du Pas-de-Calais et cartulaires provenant de l’Abbaye de Cercamps.

Nous apprenons par exemple que le territoire de Béalcourt était divisé en plusieurs fiefs : le fief de Béalières qui appartenait à la famille De Prouville, le fief de Monceaux tenu par la famille Du Gardin, le fief d’Orion relevant de la châtellenie de Doullens, le fief de Mons tenu par le seigneur Robert d’Artois et ses successeurs et enfin un fief de 7 journaux de terres tenu du Roi.

Nous apprenons aussi qu’au XIIe siècle, l’Abbaye de Berteaucourt, près de Flixecourt, percevait certains droits de dîme du territoire de Béalcourt. Egalement qu’en 1242, Pierre Testar, vassal du seigneur de Béalcourt, vendit le Manoir de Mont-Renaud, non loin de là, ainsi que les terres qui l’entourait, aux religieux de Cercamps.

 

Promenade et anecdotes

L’occupation du territoire remonte à des périodes beaucoup plus anciennes comme le montre la présence d’un mégalithe à la sortie du village en direction d’Hezeucourt : le dolmen de Valibeau ou Valibout. En 1857, Ernest Prarond, dans la revue « la Picardie » indique : « Ce dolmen aujourd’hui renversé, reposait autrefois sur trois autres pierres. Le grès se trouve dans un endroit, appelé « le Valibou » (Vallis boum) à cause des sacrifices de bœufs qu’y faisaient les anciens gaulois ».

En 1889, un cultivateur essaya de déplacer cette lourde dalle de grès de près de 3m de long à l’aide de quatre chevaux qui, malgré leurs efforts, eurent beaucoup de peine à la bouger. Aurait-il tenté de la renverser dans l’espoir d’y trouver un trésor ? Mystère.

 


L’église

L’église est curieusement éloignée du village. Cet emplacement s’explique par le fait qu’elle se trouvait autrefois dans le village de Mons, aujourd’hui disparu.

Construite en pierre de taille et restaurée au XVIe siècle, elle conserve un certain cachet de noblesse et de grandeur. Les vestiges les plus anciens remontent au début du XIIIe siècle comme le pilier monocylindrique situé dans la nef ainsi que les chapiteaux du chœur. La chapelle attenante est inscrite aux Monuments Historiques, tout comme la statue de la Vierge à l’Enfant jouant avec un oiseau et celle du Sauveur du Monde soutenant le globe terrestre.

 

L’origine du blason

Le blason de Béalcourt, que l’on remarque sur les plaques de nom de rues, s’inspire de celui porté par un ange, sculpté au-dessus de la porte de l'église.

Il réunit les familles de Saveuse et de Beauvoir suite à l’union de Jeannet de Saveuse et d'Antoinette de Beauvoir au XVe siècle. Ils furent les parents de Ferry de Saveuse, chevalier, seigneur de Béalcourt et évêque d’Amiens en 1457.


Tableau de bord